Le Bon Marché - Philippe Katerine

Publié le par Nadine Averink

Sortie au mois de mars 2022 avec les élèves de 1e de l’enseignement de spécialité et de terminale de l’enseignement optionnel au Bon Marché pour l’exposition intitulée « Philippe Katerine, Exposition X Mignonisme » (26 février 2022 au 24 avril 2022)

Confiné à la campagne en 2020, Philippe Katerine expérimente un formidable terrain de jeu : la vie de tous les jours. L’artiste assemble, dessine, sculpte et photographie. Il souhaite poser un regard neuf sur le monde, se réinventer et s’amuser.

Un esprit qui anime Le Bon Marché, c’est donc tout naturellement que Philippe Katerine a choisi d’y dévoiler et d’exposer son « mignonisme ». Sa mascotte ? Un bonhomme couleur bubble-gum qui se faufile partout dans l’œuvre plastique du chanteur-compositeur : des petits dessins réalisés in situ sur les murs blancs du 2e étage, des portraits photographiques de personnages « drôliques » en raviolis, des saynètes à base de pâte à modeler et de jouets mais aussi, en version XXL, sous la grande verrière. Les élèves ont pu découvrir un stand chargé de produits dérivés (bobs, vinyles, boules à neige, tasses en forme de nez…), un accrochage des œuvres de cet ancien étudiant en arts plastiques à vendre : des tableaux détournés, des portraits intimistes, des dioramas abracadabrants où se croisent des jouets de la marque Playmobil, une statuette de déesse, des figurines de dinosaures, etc.

 

Un univers aussi joyeux qu’ubuesque qui détonne dans les allées du magasin situé Rive Gauche mais qui illumine les pupilles des lycéens.

De tous les courants en isme le Migonnisme est sans conteste le plus burlesque.  Ce mouvement traque l’adorable dans le quotidien, du papier toilette au paquet de cigarettes, « pour rendre supportable le pire » précise son inventeur, Philippe Katerine à l’aide d’une couleur fétiche le rose. Avec elle, l’artiste transforme les espaces de l’enseigne luxueuse en terrain de jeu géant. Il nous propose son esthétique azimutée, échevelée, déjantée née de la pandémie et précise à son sujet :

« Privé de concerts, confiné en famille, j’ai commencé à jouer avec les jouets des enfants, la pâte à sel, la pâte à modeler… et aussi la terre, les fleurs, les outils, la vaisselle… tout ce que je ne regardais plus tout à fait. »

 

 

 

Poétiquement il ajoute :

« Il suffit d’ouvrir les yeux

On trouve toujours quelque chose

De mignon quelque part

C’est une question d’optique. »

 

Le Mignonisme par Philippe Katerine est une programmation XXL qui permet aux élèves de réfléchir sur la question du Beau, sur le statut de l’œuvre et sa présentation dans un espace d’exposition. Si Monsieur Rose, la figure pop mignoniste imaginée par l’artiste, souhaite la bienvenue aux visiteurs sous les verrières centrales et dans toutes les vitrines de la rue de Sèvres, dans le cadre des OFF, ce sont les Frères Philippe eux-mêmes qui donnent de leur personne (Philippe Eveno, collaborateur de l’exposition, et Philippe Katerine) pour deux concerts-performances les 1 et 2 mars 2022 réunissant ainsi les univers de la musique et des arts plastiques.

Photos Nadine Averink

Publié dans Sorties

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article