Terminales - option arts : Julie

Publié le par Nadine Averink

Comment une apparente simplicité peut-elle dissimuler une multitude de complexités ?

Dans mon travail j’effectue des opérations plastiques récurrentes : tisser, broder, assembler, coller pour unifier des images ou des éléments entre eux et leur donner une nouvelle signification, un nouveau statut la photographie est aussi une broderie, la peinture est aussi un collage un cadre devient un élément de la composition et de l’image il ne sert plus seulement à délimiter encadrer. La construction-déconstruction de l’image est aussi des opérations plastiques récurrentes.

 

La présence du fil dans mes travaux est un élément primordial. Il s’agit d’un élément présenté et non pas représenté car réel. Pour la Présentation cet élément non artistique à la base ou tout du moins qui correspond davantage à des techniques d’art dit populaires sert de lien formel. On dit également tisser le fil d’une histoire quand “on brode” cela signifie aussi “inventer”. J’utilise cet élément au sens littéral comme au figuré. Fil conducteur veut dire aussi narration, histoire. Dans la mythologie les Moires étaient la personnification du Destin. Ce fil peut aussi faire référence au labyrinthe et au fil d’Ariane.

 

Je citerai deux artistes Maurizio Anzeri qui ajoutent de la broderie sur des photographies trouvées sur les marchés aux puces. Ses motifs brodés sont précis, géométriques et colorées, contrastant avec le support original. Mana Morimoto brode aussi sur des photographies anciennes.
Julie

Publié dans Terminales