Terminales - option arts : Mell

Publié le par Nadine Averink

J’ai choisis de travailler autour du rire, un sujet qui me passionne énormément et qui, pour moi, a aussi une grande importance quand au questionnement du rapport avec le spectateur et de la notion de présentation. En effet, une pièce comique que l’on donne à jouer au théâtre se nomme « représentation » n’est-ce pas ? Sans le public pour rire de ses fins jeux de mots elle n’aurait pas lieux d’être ! Il en est de même pour l’art : qu’est-ce qu’une œuvre d’art si elle n’est pas regardée, confrontée à un public ?

Ici j’ai donc voulu jouer. Jouer avec les mots, avec les formes, les couleurs, jouer avec les techniques, jouer avec moi-même, mon visage, jouer avec les médium : jouer avec le spectateur. Jouer dans un seul et même but : rire et faire rire et égayer ce monde qui en a bien besoin !

Mell
Terminale S

Sélection de travaux :

1 / Photo-portrait

Photo-portait (assemblage de 85 photographies / 120 cm x 120 cm)
Photo-portait (assemblage de 85 photographies / 120 cm x 120 cm)

De part sa taille, ce travail provoque non pas un déplacement physique du spectateur mais un mouvement au niveau du regard, induit par la multiplicité de détails présents.

Artiste de référence : Charlie Chaplin

2 / Interrogations

Interrogations (21 cm x 29,7 cm)
Interrogations (21 cm x 29,7 cm)

Je souhaiterais accrocher ce travail au mur, au niveau du regard du spectateur, encadré avec le même cadre que celui représenté. Je souhaiterais qu’il soit sur un très grand mur blanc pour accentuer les interrogations et questionnement sur son petit format.

Terminales - option arts : Mell

Artiste en lien : Je pense que l’on pourrait rapprocher ce travail de l’œuvre de Johannes Gumpp, « Autoportrait » (1646) (huile sur toile, 8,85 cm × 8,90 cm, coll privée). On voit l'artiste de dos en train de faire son autoportrait et on voit son visage à la fois dans le reflet du miroir et représenté dans l'autoportrait (et le tableau que le spectateur contemple alors). Cette mise en abyme est un jeu de représentation de l'artiste en train de se représenter, par le jeu des regards et le jeu du miroir.

3 / Drôle de portraits

Drôles de portraits (installation)
Drôles de portraits (installation)

Je souhaiterais présenter ce travail par le biais d’une installation. Je poserais ces 10 assiettes sur une table avec des couverts, des verres, du sel, du poivre etc. ainsi qu'une chaise en face de chaque assiette ce qui amènerait le spectateur à s’asseoir en face du travail ou bien simplement à tourner autour de la table afin de pouvoir apprécier chacun des portraits. C’est comme si le spectateur prenait part à la réalisation et était invité à ce dîner imaginaire. Cela remet en question le principe de la présentation « classique » des portraits, encadrés et accrochés au mur.

Publié dans Terminales